Une jeune fille dans un champ de blé fait planer un cerf-volant. En arrière-plan se dressent des éoliennes.

Une entreprise énergétique sur la voie de la neutralité carbone

L’Accord de Paris appelle la planète à contenir à 1,5°C l’augmentation de la température à l’échelle mondiale afin de freiner le réchauffement climatique. Shell soutient cet engagement.

De Shell Team le 11. août 2020

Afin d’y parvenir, l’humanité doit, selon les prévisions, arrêter d’augmenter la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère d’ici environ 2060, c’est-à-dire atteindre la neutralité carbone ou l’objectif « zéro émission nette ». Les pays industriels devraient même envisager de réduire l’échéance à 2050.

Shell a pour ambition de devenir une entreprise énergétique à zéro émission nette d’ici 2050 ou avant. Pour y parvenir, nous développons trois axes:

En premier lieu, nous œuvrons à ce que la fabrication de tous nos produits affiche un bilan carbone neutre d’ici 2050 au plus tard. Ceci inclut le CO2 généré tant par l’exploitation de nos installations et ateliers que par l’énergie que nous utilisons. Ces émissions sont nommées respectivement « scope one » et « scope two ».

Cependant, la majeure partie des émissions est attribuable à l’utilisation de nos produits par nos clients. Il s’agit des émissions « scope three ».

Réduire l’empreinte carbone nette de nos produits

En deuxième lieu, nous réduisons donc l’empreinte carbone nette de nos produits énergétiques. Dans cette optique, Shell vendra donc davantage de produits à faible intensité carbone, par exemple de l’électricité provenant de sources renouvelables, des biocarburants ou de l’hydrogène.

Notre ambition est, d’ici 2050, de réduire de 65% l’empreinte carbone nette des produits énergétiques que nous vendons et nous nous sommes fixé comme étape intermédiaire d’atteindre une diminution de 30% en 2035.

Dans un futur proche, la société aura néanmoins encore besoin de produits énergétiques générant du CO2. C’est pourquoi nous continuerons à en commercialiser. Ce constat n’empêchera pas Shell de devenir une entreprise énergétique à zéro émission nette. En effet, nos clients peuvent aussi minimiser les émissions attribuables à l’utilisation de nos produits.

Collaborer avec notre clientèle

En troisième lieu, nous accompagnons donc nos clientes et clients sur la voie de la décarbonisation. Nous devons renforcer notre collaboration avec les consommateurs afin de minimiser les émissions engendrées par la combustion de nos carburants.

Parmi les efforts que nous entreprenons en ce sens figure la coopération avec de vastes coalitions d’entreprises, de gouvernements et d’autres acteurs dans le but d’ouvrir la voie à la décarbonisation de nos systèmes énergétiques, pour le chauffage ou la mobilité, dans tous les secteurs d’activité.

Myriade de solutions pour atteindre la neutralité carbone

Chaque branche devra donc trouver son chemin pour atteindre l’objectif zéro émission nette. Mais toutes disposent des trois mêmes leviers pour progresser:

Premièrement, l’amélioration de l’efficacité énergétique ; deuxièmement, le recours à des produits énergétiques bas carbone ; et troisièmement, le captage des émissions qui ne peuvent être évitées, soit en recourant à des puits naturels ou aux technologies existantes de séparation et de séquestration du CO2.

À mesure que l’échéance de 2050 approche, nous intensifierons la collaboration avec les clients qui ne parviennent pas à mitiger entièrement leurs émissions. Ces derniers pourraient implémenter eux-mêmes des mesures ; ou alors, Shell pourrait offrir ses services pour trouver une solution et améliorer leur bilan carbone en leur nom.

Un futur zéro émission nette implique des changements

Les plans d’affaires actuels de Shell ne nous mèneront pas où nous le voulons. Par conséquent, nous devrons les modifier au fil du temps afin de refléter l’évolution de la société et de notre clientèle. Ainsi, à force de changements, Shell atteindra son objectif zéro émission nette à l’horizon 2050 et sera partie intégrante d’un avenir au bilan carbone net nul.

Shell en Suisse s’engage donc également à poursuivre de manière intensive la décarbonisation de ses produits et activités. Cette stratégie modifiera au fil du temps l’identité de Shell en Suisse et à l’international.

Autres sujets

Éoliennes

Shell : une entreprise énergétique à zéro émission nette

Le site internet Shell international détaille son objectif de devenir une entreprise énergétique à zéro émission nette.

Photo aérienne d’une sortie d’autoroute avec beaucoup de verdure

Shell et la transition énergétique

Que signifie la transition énergétique pour Shell? Ce rapport apporte des réponses aux questions des actionnaires, gouvernements et ONG.

Bambous vus d’en bas

Intensité carbone : les objectifs de Shell

Comment l’entreprise Shell prévoit-elle d’atteindre ses objectifs en matière de réduction de l’intensité carbone de ses produits et quelles sont les répercussions sur les consommateurs?

Gratte-ciel à Hong Kong

Le scénario Sky

Le scénario Sky de Shell explore une voie envisageable techniquement, mais semée d’embûches, que la société pourrait emprunter pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Sky s’appuie sur des scénarios Shell publiés antérieurement.

HTML5 Experiment: Hide article avatar & date