Vers la neutralité carbone

Vers la neutralité carbone

Le réchauffement climatique est l’un des plus grands défis de notre époque. La stratégie Powering Progress de Shell esquisse la manière dont nous allons accélérer la transition de nos opérations à l’échelon mondial vers des émissions nulles de gaz à effet de serre, tout en créant une plus-value pour les clients, la société et les actionnaires.

De Shell Team le 19. janv. 2022

Notre objectif climatique

Shell a pour objectif de devenir une entreprise zéro carbone d’ici 2050, ce qui correspond aux besoins de la société civile. Elle entend parvenir à des émissions nulles de CO2 et d’autres gaz à effet de serre mentionnés dans le protocole de Kyoto, par exemple le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N2O)Nous soutenons en cela l’Accord de Paris sur le climat, qui vise à limiter à 1,5° Celsius la hausse de la température mondiale moyenne.

Pour y parvenir, nous voulons réduire les émissions de nos entreprises (objectifs 1 et 2), qui représentent 10 % de l’ensemble de nos émissions. Les 90 % restants sont générés par l’utilisation de nos produits énergétiques par nos clients (objectif 3). Nous voulons compenser les émissions de CO2 restantes en misant sur des solutions basées sur la nature (investissement dans des projets de protection du climat) ou les capter et les viabiliser à l’aide de la technologie dite CCS.

Pour y parvenir, nous nous sommes fixé des objectifs à moyen et à long terme.

Objectifs de réduction à court terme pour l’intensité carbone Objectifs à moyen et court terme
de 2-3 % d’ici 2021 de 20 % d’ici 2030
de 3-4 % d’ici 2022 de 45 % d’ici 2035*
de 6-8 % d’ici 2023 de 100 % d’ici 2050*

1Comprend également les produits Shell du pétrole et du gaz obtenus par Shell auprès d’autres producteurs.

*Nos objectifs pour 2035 et 2050 tiennent également compte de toutes les mesures prises par les clients.

Des sources d’émission et des puits compris dans l’empreinte carbone nette

Ajout d’un objectif absolu de réduction du CO2 pour les émissions des objectifs 1 et 2 d’ici 2030

Depuis la publication de notre stratégie Powering Progress en février 2021, nous avons mené des discussions approfondies avec nos parties prenantes, en particulier nos investisseurs. Nous avons été clairement chargés d’en faire davantage. Nous avons donc complété en octobre 2021 nos objectifs climatiques susmentionnés en y ajoutant un objectif absolu de réduction des émissions d’ici 2030 à hauteur de 50 % de toutes les émissions des objectifs 1 et 2 sous le contrôle opérationnel de Shell, en comparaison avec la valeur nette de 2016. Il s’agit d’une nouvelle étape importante pour parvenir à des activités opérationnelles à émissions nettes nulles.

Leviers globaux et jalons

Nous considérons que l’ensemble de nos émissions de gaz à effet de serre a culminé en 2018, avec une valeur annuelle de 1,7 gigatonne. Pour réduire davantage ces émissions, nous misons d’une part sur une plus grande efficacité opérationnelle afin d’éviter d’emblée les gaz à effet de serre.

Nous transformons notre activité afin de proposer davantage d’énergie pauvre en CO2 et de réduire ainsi les émissions de CO2. Il s’agit par exemple des bornes de chargement pour véhicules électriques, de l’hydrogène et de l’électricité produite par des éoliennes et panneaux photovoltaïques. Pour qu’il y ait une demande correspondante de cette offre, nous collaborons étroitement avec nos clients et d’autres entreprises, y compris dans des secteurs où la décarbonation est compliquée, par exemple le transport aérien, la navigation, le transport routier et l’industrie.

Néanmoins, des émissions de gaz à effet de serre subsisteront pendant un certain temps. Des technologies CCS ou des investissements dans des projets de protection du climat (solutions NBS) peuvent les compenser. Les climatologues soulignent que le recours à des solutions naturelles pour absorber et stocker le dioxyde de carbone joue un rôle essentiel dans le changement de paradigme. Nous sommes favorables à une gestion responsable de solutions de haute valeur basées sur la nature. Nous voulons compenser d’ici 2030 environ 120 millions de tonnes d’émissions liées à l’utilisation de nos produits.

Jalons pour 2030

Autres sujets

Éoliennes

Shell : une entreprise énergétique à zéro émission nette

Le site internet Shell international détaille son objectif de devenir une entreprise énergétique à zéro émission nette.

Photo aérienne d’une sortie d’autoroute avec beaucoup de verdure

Shell et la transition énergétique

Que signifie la transition énergétique pour Shell? Ce rapport apporte des réponses aux questions des actionnaires, gouvernements et ONG.

Bambous vus d’en bas

Intensité carbone : les objectifs de Shell

Comment l’entreprise Shell prévoit-elle d’atteindre ses objectifs en matière de réduction de l’intensité carbone de ses produits et quelles sont les répercussions sur les consommateurs?

Gratte-ciel à Hong Kong

Le scénario Sky

Le scénario Sky de Shell explore une voie envisageable techniquement, mais semée d’embûches, que la société pourrait emprunter pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Sky s’appuie sur des scénarios Shell publiés antérieurement.

HTML5 Experiment: Hide article avatar & date