Le chef de l'équipe Robert Thierry était ravi : « Aujourd'hui, tout s'est bien combiné : le pilote, la voiture et les conditions de piste ont parfaitement fonctionné. C'est une fin d'année de rêve pour nous. Nous sommes contents. » La délégation suisse s'était lancée dans cette 30e édition anniversaire du Shell Eco-marathon Europe au cours de laquelle s'affrontaient 200 équipes en provenance d'Europe et d'Afrique. L'objectif de la compétition pour les jeunes ingénieurs est de couvrir la plus longue distance possible avec un litre de carburant ou une quantité équivalente d'électricité.

Pour relever ce défi, les étudiants de l'ARC et leur chef d’équipe Robert Thierry ont consacré de nombreuses heures à leurs véhicules. La voiture de l'année dernière, dans la catégorie UrbanConcept pour les véhicules adaptés à la circulation routière (voitures éco-citadines), a été convertie au biocarburant éthanol et optimisée pour participer à la compétition. Avec une distance calculée de 295 kilomètres par litre, le pilote Gaël Horner assure à l'équipe la deuxième place. Les Suisses ont ainsi, à nouveau, amélioré de manière significative les 175 kilomètres par litre réalisés l'année dernière.

En outre, les étudiants de la Haute École spécialisée ont développé et construit un tout nouveau prototype au cours de l'année. Le chef de l'équipe Robert Thierry a été enthousiasmé par le résultat sur la piste : « Avoir atteint ce résultat est exceptionnel. Nous n'avons pas eu le temps de tester en avance, les derniers essais ont été réalisés à Rotterdam et notre résultat est très satisfaisant. Une distance de 1 273 km pour la première sortie du véhicule est un énorme succès pour nous. » Les prototypes construits de manière aérodynamique atteignent de larges distances grâce à leur conception. La première place dans la catégorie des prototypes à essence est allée à l'équipe française d'Airbus Hélicoptères avec 2 308 kilomètres par litre de carburant.

L’Eco-marathon Shell offre à la relève des constructeurs une plate-forme parfaite pour essayer dans la pratique les véhicules qu’ils ont eux-mêmes conçus, en se mesurant à d’autres équipes. Environ 40 000 visiteurs ont assisté aux courses d'efficacité durant le week-end et se sont informés sur les thèmes de la mobilité de l'avenir. Le concours était organisé pour la dernière fois à Rotterdam. Après quatre ans dans la ville portuaire néerlandaise, le Shell Eco-marathon Europe se déroulera à Londres en 2016.

À propos du Shell Eco-marathon

Le Shell Eco-marathon Europe se divise en deux catégories. Les Prototypes ont pour priorité d’obtenir un maximum d’efficacité, le confort du passager passant au second plan. Les UrbanConcept encouragent la conception de modèles plus pratiques. Les véhicules sont aussi classés par type d’énergie : la classe des carburants moteurs à combustion inclut essence, diesel, carburant liquide issu du gaz naturel ou de l’éthanol. La classe « mobilité électrique » est dédiée aux véhicules alimentés par des cellules d’hydrogène et des batteries au lithium.

Durant la compétition, les véhicules doivent réaliser 10 tours de 1,6 km sur le circuit, et ce, dans les 39 minutes données avec une vitesse moyenne d’au moins de 25 km/h. Ensuite, les organisateurs calculent l’efficacité énergétique. L’équipe qui parcourt la plus grande distance est proclamée vainqueur.

Les équipes suisses :

VILLE ÉQUIPE HAUTE ÉCOLE CATÉGORIE
Neuchâtel ARC Team Proto HE-Arc Ingénierie Prototype (essence)
Neuchâtel ARC Team HE-Arc Ingénierie
UrbanConcept (éthanol)

Plus sur le thème « Médias »

Communiqués de presse Shell

Les communiqués de presse Shell vous fournissent des informations au sujet des nouveautés au sein de notre société, des événements actuels ainsi que des développements relatifs à nos produits, nos prestations et nos projets.